02fév

Poème du 02/02/2015

par piart 0 Commentaire

Plus j’y pense et plus mon corps reste en apesanteur C’est comme si, plongée dans mes songes je freinais le temps Je lui chuchote de me laisser là encore des heures Rêvant d’une entité, d’un désir fantasmé toujours plus grand.   C’est alors que en pleine nuit, alors que la lune était à son apogée […]

Christelzimmermann |
Etrecultivet |
GDE ADELINA |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ✎passion de l'expressi...
| JOLOQP
| Labutteauxcitrouilles